Conférence "Détournement d’images et médias sociaux : la killer app politique ?"

Conférence du Social media Club mardi 14 février à 19h
Mèmes, caricatures, satire… Quels sont les enjeux derrière cette mise en circulation sur le web d’images détournées ? Doit-on y voir un « empowerment » d’une frange de la population, connectée, sur les industries culturelles ou les gouvernements ?
Inscription : http://bit.ly/xbHo1B

14 février 2012 19:00 - 22:00

Participants (0) :

Le 14 février, le SMC fête... La Social Media Week ! Rendez-vous à 19h à la Cantine pour une conférence gratuite : Détournement d’images et médias sociaux: la killer app politique ?

Photo de presse, déclaration politique, séquence culte de film hollywoodien… les exemples de contenus repris et tournés en dérision par les internautes sont légion. Parmi eux, les « mèmes », symboles des dynamiques de créativité amateure à l’œuvre sur le web.
Nicolas Sarkozy assure avoir assisté à la chute du mur de Berlin ? En quelques heures, l’idée d’un « Sarkozy everywhere » sera reprise collectivement, mise en récit à travers la production massive d’images moquant le Président. Plus récemment, c’est un policier new-yorkais pulvérisant du « pepper-spray », John Pike, qui a été « mèmifié » et ainsi érigé en symbole de la répression contre les indignés.
Partagées sur des plateformes communautaires telles que 4chan puis recensées sur Knowyourmeme, ces images se rapprochent des satires : un trait, une phrase, une situation de départ retient l’attention ? Ce sera le point de départ et le point commun, le référentiel de la série de mèmes qui suivra.
Doit-on y voir une forme d’empowerment ? Les mèmes seraient-ils la version « pure-player » de la caricature ? Cette dernière, reconnue comme un genre journalistique à part entière dans l’univers de la presse, a également trouvé sa place sur le web : par exemple Catherine Créhange, alias « Kate » moque d’un coup de crayon les personnages de la scène politique française sur son blog et son compte twitter tandis que « Z », caricaturiste tunisien, défie le pouvoir depuis près de cinq ans en publiant ses dessins sur débatunisie.com.
Mèmes, satires, caricatures… cette « créativité par les marges » sur les social media est-elle très différente des pratiques professionnelles traditionnelles ? Quels sont les enjeux derrière cette mise en circulation sur le web d’images détournées ? L’humour sert-il seulement la viralisation de ces contenus ? Doit-on y voir un « empowerment » d’une frange de la population, connectée, sur les instances politiques et les industries culturelles ?


Frédéric Bardeau, co-auteur d’un livre sur les Anonymous et fondateur de l’agence Limite, animera ce débat mardi 14 février, 19h à la Cantine. Nous aurons le plaisir de recevoir :

  • Nicolas Moreau, Consultant digital chez Weber Shandwick, auteur d’un mémoire universitaire sur les mèmes

  • Clifford Singer, créateur du générateur de mèmes mydavidcameron.com

  • Z, blogueur caricaturiste sur www.débattunisie.com

  • Valérie Manteau, Editrice chez Charlie Hebdo

  • Eric Maigret, Sociologue des médias, Chercheur associé au Laboratoire Communication et Politique du CNRS, Directeur de l’Institut de la Communication et des Médias de l’Université Paris 3

Inscription obligatoire (gratuite)
sur le site de la Social Media Week

Partager

Lieux

NUMA Sentier
39 rue du Caire
75002 Paris
NUMA St. Martin
71 rue du Faubourg St. Martin
75010 Paris
Horaires
09:00 - 20:00
Lundi - Vendredi
Visiter NUMA
Le mardi de 18h à 18h30 + un vendredi sur deux à 14h
Inscriptions
 
Partenaires

Avec le soutien actif de

Avec la participation de

par l'Agence Donatello